Équipe de France : Deschamps lance une révolution, c’est validé… par le RC Lens !

Vu les nombreuses blessures qui ont affligé l’équipe de France, Didier Deschamps a dû s’adapter tactiquement en plaçant Antoine Griezmann en position libre. Les choix de l’entraîneur des Bleus ont également été confirmés par Franck Haise, entraîneur du RC Lens.

Privation de nombreuses fonctionnalités importantes telles que Karim Benzéma ou Presnel Kimpembe et Christophe Nkunku, Didier Deschamps a dû ajuster ses plans tactiquement. Dès lors, le sélectionneur de l’équipe de France a décidé d’organiser une ligne offensive composée de Kylian Mbappé, Olivier Giroud, Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé contre l’Australie. Et c’était réussi puisque les Bleus s’imposaient largement (4-1). Franck Haise commentaires sur l’animation Blues.

“Aucun entraîneur ne peut séparer quatre joueurs des sept autres”

Animation gênante ? C’est très bien mais aucun entraîneur ne peut séparer quatre joueurs des sept autres dans la réussite offensive. Quand on affronte une équipe alignée en 4-5-1, comme l’Australie hier, tout le monde doit contribuer à l’animation offensive et ce fut le cas. Les joueurs devaient venir se glisser dans les interstices et utiliser moins d’espace. Dans les vingt premières minutes, il n’y avait pas assez de joueurs français à l’intérieur du bloc adverse, Adrien Rabiot l’a senti, il est venu toucher beaucoup de ballons plus haut, fixer les Australiens, élargir le jeu vers Dembélé ou Mbappé, joueurs importants pour accélérer. déséquilibrer l’adversaire. J’ai vu deux beautés sur l’axe, des gens dans les trente derniers mètres “, assure le manager du RC Lenzi dans les colonnes de ÉQUIPE.

“Griezmann a joué avec beaucoup d’intelligence”

Griezmann a joué avec beaucoup d’intelligence. Dans ce modeste poste de coordinateur de jeu, il était très bon dans ses actions communes. Lorsqu’il fut à terre, il libéra Rabiot qui put sortir. Lorsqu’il revient au cœur du jeu, Pavard déglutit. Tout s’est passé très facilement. Et puis il lui faut très peu d’espace pour montrer sa grande qualité de passeur. J’ai vu tous les intelligents là-haut. Mais encore une fois, pas seulement. Upamecano n’a pas hésité à faire venir des figurants et les défenseurs centraux doivent sortir face à ces blocs organisés. Theo Hernandez a bien rebondi en remplaçant son frère », conclut-il Franck Haise.

Lire Aussi :  France Bleu Limousin vous offre un week-end thalasso à Anglet



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button