Comment une ex-miss française est devenue un mème international

C’est une histoire que seul Internet peut raconter : il suffit de quelques secondes pour qu’une vidéo fasse le tour du monde et provoque l’hilarité générale. C’est ce qui est arrivé à Eva Colas, Miss Corse 2017 et ancienne 1ère dauphine Miss France 2018. En 2018, elle participe au concours de Miss Univers en tant que 1ère dauphine de Maëva Coucke lors d’un concours international. Chaque demandeur doit préciser son pays d’origine. Sous la pression des projecteurs, quelqu’un comme Eva Colas à l’époque exprimait l’émotion par sa voix. Puis les cris deviennent gênants. Et la machine Internet n’a pas duré longtemps… En 2018, la jeune fille est devenue un clown Internet. surtout pour sa voix. Mais sa tenue m’a aussi rappelé la Coupe du monde que la France a remportée.

Quatre ans plus tard, la vidéo refait surface sur Tik Tok et devient un mème. Depuis des années, les internautes s’amusent à reproduire ce qui est devenu le “Cri de Miss Univers”, le cri d’une candidate à un concours de beauté international. sur la plateforme de vidéos courtes Il est difficile de savoir si quelque chose deviendra viral : la vidéo d’Eva Colas au concours Miss Univers 2018 devient virale sur le Web. C’est grâce à la parodie et à l’imitation que la génération Z a un secret.

Parodie, Remix et Viral : The Meme Path

Sur le hashtag Tik Tok #missunivers2018 Il compte plus d’un milliard de vues et porte le hashtag #missuniversescreaming. (“Miss Universe’s Cry” en VF) qui a reçu des dizaines de milliers de vues. Il semble que les utilisateurs de la plateforme soient obsédés par le chant féminin français. En l’espace de quelques jours, grand renouveau comique, Eva Colas devient une figure de référence. À tel point qu’elle a été moquée par Aubrey Plaza, une comédienne et actrice de la célèbre émission de sketchs américaine “Saturday Night Live”.

Eva Colas est donc devenue un mème malgré le fait que sa propre image soit tombée dans le domaine public d’Internet. Et elle ne le contrôle plus… Sur Instagram, Tik Tok ou YouTube on se moque de sa voix. On se moque sans images ni sans son. en imitant ou en s’attachant à des animaux ou à des situations quotidiennes L’art du remix est la pierre angulaire de la culture Internet. Il faut du temps pour rassembler des éléments aux quatre coins du web pour les recracher de nouvelles manières. Et cela est incessant.

Lire Aussi :  Près de Toulouse. Ce salon aux mille merveilles est idéal pour faire vos cadeaux de Noël

Et le souci principal dans tout ça ?

Avec des centaines de milliers de téléspectateurs à travers le monde et le concours de beauté le plus regardé au monde. Le stress de la fille est génial. « Nous nous sommes mis beaucoup de pression avant de monter sur scène. en disant qu’il faut bien faire », expliquait Eva Colas dans un documentaire réalisé par France 3 Corse il y a quelques années. «Je suis entré tout le chemin avec toutes les lumières allumées. Je voulais tout donner et ma voix déraille complètement. J’ai ri après ça », a-t-elle ajouté.

Être un mème peut arriver à n’importe qui. Rappelez-vous le petit Jonathan ou Jeffrey Dahmer….. Pour Eva Kolas, il vaut mieux en rire. Mais le moment la suit toujours… Dans un post Instagram, la jeune femme décide de se ridiculiser sur son viral « 2 secondes qui me suivent depuis quatre ans… », lance-t-elle un verre de vin à la main. Si l’ancienne miss semble rire Il ne faut pas oublier qu’être un mème n’est pas un risque : entre parodies virales et cyberharcèlement. Parfois, il n’y a qu’un pas.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button